Nos propositions

Cette page est régulièrement enrichie de nouvelles propositions pour un projet municipal construit pour et AVEC les toulousain-e-s. Parcourez nos premières propositions et n’hésitez pas à les enrichir de vos propres idées ou commentaires.

Toulouse respire

C’est une ville qui offre aux toulousain-e-s un nouveau cadre de vie, agréable et paisible, un espace public sereinement partagé. Une ville qui propose de nouvelles alternatives de mobilité adaptées aux usages de chacun. Une ville qui met au cœur de son projet l’environnement et la santé de ses habitants. Une ville qui RESPIRE.

Développer les investissements dans les transports collectifs durables (bus, tram, métro), accroitre la part des transports doux dans la ville (vélo et marche) et sécuriser les parcours.

Pourquoi ?
Seule une véritable refonte de la politique des transports organisée autour des besoins des usagers permettra de résoudre les congestions, d’améliorer la qualité de l’air, d’agir sur la baisse des émissions de gaz à effet de serre, de diminuer la sédentarité.

[ À Toulouse, 2 déplacements sur 3 en voiture font moins de 3 km ]

Nos engagements :

La création des portes de Toulouse
Une navette circulaire sur la rocade
Optimisation des infrastructures de TC existantes
Un plan vélo ambitieux
Le développement d’un plan piéton
Les îlots résidentiels pacifiés
Mise en place d’un MAAS (Mobility As A Service)
Une tarification solidaire plus juste
Favoriser les comportements éco-citoyens
Une nouvelle gouvernance des transports

Dans la construction d’un projet par et pour les toulousain-e-s, toutes les contributions sont les bienvenues :

Nadia Pellefigue en parle dans la presse :

https://www.nadiapellefigue2020.fr/municipales-2020-a-toulouse-transports-voici-le-plan-durgence-mobilites-de-nadia-pellefigue/

https://www.nadiapellefigue2020.fr/toulouse-les-sept-portes-de-nadia-pellefigue-reduire-la-place-de-la-voiture/

Repenser la « culture urbanistique et architecturale » pour adapter la ville au changement climatique, végétaliser et « débitumer ».

Reconquérir les espaces publics pour une ville plus agréable à vivre.

Pourquoi ?
Les conséquences du développement urbain au détriment des espaces verts sont nombreuses. La pollution de l’air y est de plus en plus forte. La biodiversité s’y effondre. Les températures sont de plus en plus élevées et, globalement, les conséquences du changement climatique plus dramatiques encore.

En complément des actions sur la mobilité et la végétalisation de la ville, il faut aussi reconquérir l’espace public au profit des piétons. La ville n’est pas seulement un espace de circulation ; c’est d’abord un lieu de vie que l’on habite, où l’on travaille, que l’on visite, qui favorise la rencontre et la discussion.

Nos engagements :

Créer un Laboratoire de la végétalisation urbaine
Intégrer les réseaux européens et internationaux des villes en transition
La « Débitumation » de places publiques, de places de parking, de cours d’écoles et de rues de Toulouse
Un Programme ambitieux de forêt urbaine
Donner une plus grande ambition au Grand Parc Garonne
Trois fois Plus de jardins partagés
Mise en place du Permis de végétaliser
Création des maisons du jardinage
Le Développement de l’agriculture urbaine et du maraîchage
Valorisation des déchets organiques
Une meilleure gestion des ressources en eau

Dans la construction d’un projet par et pour les toulousain-e-s, toutes les contributions sont les bienvenues :

Nadia Pellefigue en parle dans la presse :

https://www.nadiapellefigue2020.fr/contre-la-pollution-nadia-pellefigue-mise-sur-un-bouclier-vegetal/

https://www.nadiapellefigue2020.fr/toulouse-un-bouclier-vegetal-dans-le-debat/

https://www.nadiapellefigue2020.fr/municipales-en-quoi-consiste-le-bouclier-vegetal-voulu-par-nadia-pellefigue/

https://www.nadiapellefigue2020.fr/cest-quoi-au-juste-ce-projet-de-bouclier-vegetal/

Cliquez ici pour retrouver nos engagements « climat-énergie » pour la bascule écologique.

Toulouse protège

C’est une ville qui imagine de nouvelles formes de solidarité pour les personnes les plus fragiles et les plus vulnérables. Une ville accessible, fraternelle et inclusive. Une ville où chaque toulousain-e doit se sentir en fonction de ses besoins, considéré, épaulé et en sécurité. Une ville qui PROTEGE.

Transformer en profondeur la politique de sécurité, réinvestir les quartiers et les faubourgs.

Pourquoi ?
La sécurité et la tranquillité publique représentent deux attentes fortes et légitimes de nos concitoyens ; or, notre ville connait une augmentation des actes d’incivilités, une progression des agressions physiques et sexuelles, une insécurité croissante dans certains quartiers avec notamment une progression des zones de non-droit et de trafics. Au-delà de ces enjeux de sécurité, il y aussi dans certains quartiers et faubourgs un déficit chronique de services publics, d’équipements, de commerces, d’information et accompagnement personnalisés, qui donne aux habitants un fort sentiment d’isolement

Nos engagements :

Police Nationale : l’Etat doit accorder à Toulouse des effectifs supplémentaires
Nos propositions pour une police municipale plus efficace
Lutter contre la violence faite aux femmes
Relancer la commission des libertés publiques
Créer les conditions d’une prévention et d’une médiation plus pertinentes
Concilier la ville qui veut dormir avec la ville qui veut sortir

Dans la construction d’un projet par et pour les toulousain-e-s, toutes les contributions sont les bienvenues :

Nadia Pellefigue en parle dans la presse :

https://www.nadiapellefigue2020.fr/municipales-2020-a-toulouse-ilotiers-dans-les-quartiers-brigade-anti-bruit-les-idees-securite-de-la-candidate-nadia-pellefigue/

https://www.nadiapellefigue2020.fr/toulouse-nadia-pellefigue-veut-assurer-la-securite-des-toulousains/

Mettre en place un plan ambitieux de rénovation énergétique, développer une offre de logements de qualité et à prix maîtrisés, adaptée à la diversité des besoins de sa population.​

Pourquoi ?
De trop nombreux toulousain-e-s souffrent de précarité énergétique et s’imposent trop souvent des restrictions se traduisant par des logements inconfortables voire insalubres (Un logement sur vingt est déclaré insalubre à Toulouse). Les conséquences sur la santé et sur le climat sont considérables. Par ailleurs, la forte croissance démographique de Toulouse impose également une nouvelle politique d’aménagement et de logement pour redevenir une ville inclusive… La construction et la réhabilitation de davantage de logements sociaux ainsi qu’une réflexion poussée sur l’encadrement des loyers s’imposent à nous.

Nos propositions :

La « Fabrique des quartiers » POUR Permettre aux habitants de s’impliquer dans la vie de leur quartier
Inviter les citoyens à cartographier la ville pour recenser et anticiper les besoins (services, commerce, transports…)
Éviter les friches et favoriser les initiatives d’urbanisme éphémère
Respecter l’identité des quartiers
Un cadre de vie agréable et une vie de quartier retrouvée
La mutualisation des espaces
Des logements abordables collectifs de qualité et écologiques
Un permis de louer pour lutter contre les marchands de sommeil et les logements insalubres
Agir sur les logements inoccupés
Le logement, un droit pour tout-e-s
Pour un logement abordable au plus grand nombre
Développer le logement d’urgence, un devoir de solidarité
L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite
ZOOM SUR : Le logement étudiant

Dans la construction d’un projet par et pour les toulousain-e-s, toutes les contributions sont les bienvenues :

Intensifier les actions sociales et sanitaires dans la ville.

Pourquoi ?
Si les villes n’ont pas de compétence santé en termes de soins à proprement parler, elles restent l’échelon le plus efficace pour lutter contre les inégalités sociales et promouvoir la bonne santé des habitants. Et ce d’autant plus que l’offre de soins est souvent très inégalement répartie au regard des populations cibles : les populations à bas revenu, les personnes vulnérables (âgées, isolées, en perte d’autonomie) et les familles.

L’alimentation est une des clés de la santé et du bien-être. Il n’y aura donc pas de justice sociale, sans accès de tous à une alimentation saine et durable. Travailler sur l’alimentation c’est aussi proposer des modes de production qui préservent l’environnement, le climat, la rémunération des producteurs, le bien-être des animaux, le pouvoir d’achat des ménages et qui renouent les liens entre urbain et rural.

… les informations arrivent …

Combattre l’exclusion sociale, faire reculer la pauvreté, accompagner chaque citoyen.

Pourquoi ?
La pauvreté, la solitude et l’isolement sont malheureusement aujourd’hui le quotidien d’un trop grand nombre de personnes. Quatrième ville de France, Toulouse mérite une politique de solidarité ambitieuse, qui ne laisse aucun de ses habitants sur le côté. Femmes, enfants, salariés, personnes en situation précaire, personnes en situation de handicap, chacune et chacun doit être accompagnée en cas de besoin. Une attention particulière sera portée aux séniors avec des politiques d’accompagnement du vieillissement ciblées (logement, mobilité, informations et services…).

Nos propositions 

https://www.nadiapellefigue2020.fr/solidarite/

Toulouse inspire

C’est une ville qui donne envie aux toulousain-e-s d’entreprendre, de s’engager dans la vie de la cité, de participer à son développement, d’expérimenter de nouvelles pratiques… Une ville qui « bouillonne », créative, ouverte, présente sur la scène internationale. Une ville désormais fière de ses initiatives et de ses acteurs. Une ville qui INSPIRE

Développer une économie autonome, écologique et solidaire organisée en fonction des besoins locaux

Pourquoi ?
Si Toulouse est incontestablement une ville de savoirs et de talents, de nouvelles démarches devront voir le jour pour qu’elle devienne LEADER dans les secteurs d’avenir (industrie numérique, industrie créative et culturelle, technologies propres, santé, transport et mobilité…) et une REFERENCE en matière de développement inclusif et durable. La crise écologique que nous vivons trouve largement son origine dans nos modes de consommation et de production. La sobriété est aujourd’hui de mise et nous devons soutenir des initiatives favorisant les circuits courts, la réparation, le réemploi, le partage… porteuses de nouvelles valeurs et privilégiant la création d’activités et d’emplois non délocalisables.

Nos propositions :

Soutenir les filières industrielles et les acteurs porteurs de cette démarche locale
Accompagner les artisans et commerçants
Valoriser nos pôles d’excellence pour répondre à la demande externe – Animer l’écosystème de la Mobilité
Soutenir l’entrepreneuriat à impact social et environnemental positif
Restructurer le tourisme d’affaires
Toulouse, ville de science, de patrimoine et de culture

Dans la construction d’un projet par et pour les toulousain-e-s, toutes les contributions sont les bienvenues :

Investir dans la petite enfance et l’enfance, construire une ville pour les enfants et une école ouverte sur la société.

Pourquoi ?
Avant même l’entrée en maternelle, une forte proportion de nos enfants est déjà touchée par des difficultés que l’école peine souvent à résorber au cours des dix années suivantes. Nous partageons également l’idée que la politique de la petite enfance doit viser autant l’égalité des chances et le développement de l’enfant  que l’appui aux parents qui travaillent. Plus largement, la ville doit également devenir plus attentive aux enfants, plus facile d’accès, plus sécurisante. De même, l’école doit pouvoir s’ouvrir sur son environnement.

… nos engagements à venir …

Initier une politique culturelle d’envergure, soutenir les enseignements artistiques, les acteurs, les équipements et les grands événements.

Pourquoi ?
De-même que nous parlons de l’urgence climatique, il y a également une urgence culturelle. La culture n’est pas un faire-valoir, c’est notre identité.  Il faut ancrer une culture partagée, curieuse, durable, chez chacun d’entre nous et dans tous les quartiers. Une culture, facteur d’intégration sociale et d’épanouissement personnel ; une culture qui fait rayonner la ville.

Vous pourrez retrouver nos engagements pour faire de Toulouse une capitale de la culture en cliquant ici.

Investir dans les infrastructures et mettre en place une politique sportive ambitieuse prenant en compte l’égalité Femmes / Hommes et permettant de valoriser l’ensemble des pratiques.

Pourquoi ?
Le sport, c’est un mode de vie pour beaucoup de nos concitoyens… Le vestiaire, le terrain, le stade, la piscine sont des repères forts d’éducation et de convivialité. Soutenir le sport (amateur et professionnel), c’est contribuer à la santé, à la cohésion sociale, à l’intégration, à l’économie… plus largement au développement et au rayonnement de notre ville.

… nos engagements à venir …

Permettre aux habitants de s’impliquer dans la vie de leur quartier, dans les projets, les événements.

Pourquoi ?
Associer les citoyens à la définition des politiques publiques est plus souvent un slogan qu’une réalité. La participation citoyenne est essentielle mais cela ne se décrète pas ! Il faut mettre en place des outils adéquats accessibles à tous pour permettre à chacun de s’investir en fonction de sa disponibilité et de ses envies. Créer des lieux basés sur des principes d’ouverture et de collaboration pour faciliter les rencontres entre des citoyens curieux et créatifs ! Nous créerons la “Fabrique des Quartiers”, la fabrique de projets citoyens, culturels, étonnants et innovants…

… nos engagements à venir …